Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 17:16

Perte de mémoire

Annick pas en forme après ses piqûres antitétaniques, suite à son panaris au doigt. Si cela ne va pas mieux aujourd'hui, nous retournons voir le médecin.

Samedi 18 mai 1985 :

Ce midi nous mangeons à Euro en compagnie de Philippe et de sa famille.

Le plus grave, c'est qu'Annick ne se rappelle pas qu'elle a reçu un coup de fil de Philippe pour lui dire où nous mangions. Les piqûres ont un effet dormeur sur son organisme, au point de lui bloquer la mémoire.

Hier, nous avons vu les PDG à l'aéroport. Nous appelons les PDG tous les voyageurs qui prennent ou descendent de l'avion !

Dimanche 19 mai 1985 :

Erwan va remplacer Mamie et Micheline durant la semaine prochaine. Il n'a pas pu aller en classe de mer, étant malade. Ainsi va-t-il bénéficier de la plage.

Patrick, Mannick, Morgane et Erwan sont ce matin à l'île Tudy

Philippe et Anita, Coralie et Floris campent sur la dune en face de chez nous. Ils préparent leur prochain départ en vacances : cinq semaines.

A suivre

Pyrenees-2.jpg

Partager cet article
Repost0
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 15:02

Jeudi 16 mai 1985 :

Claude vient de partir pour Groix chercher son bateau. Il a sa nouvelle voiture, une 4L.

Nous partons pour l'île Tudy, mais personne n'est encore levé.

 

Vendredi 17 mai 1985 :

Tout le monde " il s'est levé ", tout le monde il s'est couché, fatigué, mais content.

Arrivée à l'île Tudy à 11h30, crêperie vers midi. Comme il n'était pas possible de retenir une table, il fallait arriver de bonne heure.

Ensuite, visite rapide de Saint-Marine, puis la plage de l'île Tudy, puis repas de la pêche : soles, araignées de mer,…

Retour vers 22h. Claude attendait patiemment notre arrivée.Il a ramené son bateau à Guidel-Plages, et est reparti ce matin au boulot.

J'entends Annick et Micheline qui se lèvent.

A suivre

 

Pyrenees-1.jpg

Partager cet article
Repost0
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 17:16

!cid BC7486CD-62A3-406A-8969-4432EB2920C9

 

Vendredi 10 mai 1985 :

J'ai enfin écrit à Mikaël. Il y a un mois que cette lettre était commencée, jamais achevée, et souvent recommencée. Trop perfectionniste, ce n'est pas bon. C'est pour cela que sur l'impulsion du moment, j'ai écrit d'une seule traite quelques idées simples : que la sole était excellente, que je devenais sourd, ou presque,etc

J'ai profité aussi de cet instant pour écrire à mon père.

En passant un proverbe : " La critique est facile, l'art est difficile "

Yorktown : Cornwallis ( pour Jean-Yves)

 

Samedi 11 mai 1985 :

Claude passe et s'en va en bateau à Lorient pour embarquer 4 passagers.

Dimanche 12 mai 1985 :

Claude filait comme un épervier sur la mer, à la limite de la rupture, nous a-t-il téléphoné.

Aujourd'hui, anniversaire de Coralie, née le 12 mai 1980. Nous allons fêter cela à Bannalec. Demain, mamie arrive à 15h30.

 

 

Lundi 13 mai 1985 :

 

Claude

Nous pourrions éditer un livre ou une BD intitulé : " Les avatars de Claude !"

Bateau en rade de Groix, voiture en panne à Guidel…pas de chance.

Si seulement il avait eu un équipier valable, son bateau serait actuellement ancré à Guidel.

Pour sa voiture, c'est peut-être un tacot ! Raison de plus pour la mener en douceur, et de cela, je doute…

En attendant, notre 4L si souvent critiquée, va nous faire défaut cette semaine alors que nous en avions énormément besoin. Il n'y a plus qu'à attendre la suite des évènements !

Maux de tête pour Annick

 

Mardi 14 mai 1985

Ce matin, informatique. Sans voiture, lever 7h, bus 8h, centre social des Quatre-vents vers 8h45. Donc, ça va seul !

Mamie-chef

Mamy est bien arrivée hier vers 15h30. Nous avons roulé en taxi, ce qui ne nous était pas arrivé depuis longtemps !

Annick est passée chez le médecin : panari au doigt. Il était temps. Piqûre antitétanique immédiate pour arrêter le mal.

Claude s'est inquiété sur notre sort hier, et Jean-Yves aussi.

Bref, tout finit par s'arranger : " Le temps est un grand maître qui arrange bien les choses ! "

Mercredi 15 mai 1985 :

Micheline doit arriver par la train de 15h30 à Lorient. N'ayant pas de voiture, j'irais sans doute l'attendre à la gare et nous prendrons un taxi. Annick est sous traitement médical et la nuit n'a guère été reposante.

Mamie-chef dort là-haut.

Claude devrait avoir sa voiture ce soir, ce qui nous permettrait de récupérer la nôtre.

J'ai écrit quelque part que tant que nous pourrons être utile à quelque chose ou à quelqu'un, aussi minime que ce fût, la vie vaudra la peine d'être vécue !

Demain, nous mangerons dans une crêperie à Sainte-Marine.

Samedi avec Philippe, où irons-nous ?

Partager cet article
Repost0
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 14:30

11-57échaugette

 

9 mai 1985

Jean-Yves et Mikaël ont ramené une sole de plus de un kilo. Quand ils sont déguisés en marin-pêcheur, je ne les reconnaîs pas à deux mètres de moi… signe que ma vue baisse ?

L'écoute aussi ? Car il paraît que Martine a demandé à trois reprises si nous restions manger le soir, et je n'ai rien entendu ! En conséquense, Jean-Yves a bien enveloppé la sole pour que nous la mangions ce midi.

Excellente après cuisson. Super cuisinier.

à suivre


Partager cet article
Repost0
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 10:32

 

Vendredi 3 mai 1985 :

Jardinage et scrabble, voilà le menu de la journée.

Lundi 6 mai 1985 :

Ménage, nettoyage, après un week-end bien occupé et bruyant.

Philippe a réussi à tenir sur sa planche malgré un vent très fort et de grosses vagues.

Erwan est malade : otite. Six micros d'ordinateurs seront installés à l'école Pierre Lemaître. Pôvres de nous, dirons peut-être certains enseignants ! Mais, ils s'adapteront…

 

Mercredi 8 mai 1985 :

Il y a 40 ans, c'était l'armistice et la fin de la guerre contre l'Allemagne.

J'étais à Azay-le-Rideau ce jour là. Certains camarades allèrent fêter l'évènement à Paris. Moi, discipliné (!), j'obéis fidèlement aux ordres et restait sur place.

Je n'ai donc pas connu la grande liesse qui régnait dans la capitale. Mais j’ai goûté celle qui régnait à Azay-le- Rideau.

Aujourd'hui, je vais fêter le souvenir à l'Ile Tudy

Rien à manger si Jean-Yves ne revient pas de la pêche avec un filet bien garni !

à suivre. Bonne semaine à tous, famille et amis. Kenavo

 


Partager cet article
Repost0
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 07:08

Lundi 22 avril 85 :

C'est fait, Claude a acheté une 4TL Fini la douceur de la R14

Et comme c'est lundi, j'ai nettoyé les vitres barbouillées de fromage par Floris !

Mardi 28 avril 1985 :

Aujourd'hui, deux heures d'informatique à Lorient. Jusqu'ici il me semble que j'ai compris sans trop de difficultés les principaux points du programme. J'espère qu'à la fin, l'animal (l'ordinateur !) n'aura plus de secrets pour moi. (Hum, jeune présomptueux ! trente ans après, j'ai toujours besoin d'aide, parfois !)

Anniversaire d'Erwan : 6 ans.

 

Mercredi 24 avril 1985 :

Décès d'Eugène Abgrall, mon cousin germain, fils de Yves Abgrall, frère de ma mère Marie Abgrall. Eugène avait 69 ans.

Nous sommes à Morlaix pour l'enterrement.

Jeudi : Nous sommes revenus au Fort en passant par Bannalec.

Notre moral est à zéro.

A suivre

Partager cet article
Repost0
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 17:49

15/1/85 :

Neige, froid intense, eau gelée dans le garage, ce qui n'est encore jamais arrivé.

Cet après-midi, il sera difficile de circuler

Et pourtant, malgré les conseils de prudence de Jean-Yves, nous avons roulé, en seconde, jusqu'à Ploëmeur.

Demain Lorient ?

 

 

16/1/85

Eh oui, Lorient, on s'en souviendra !

Pour aller, pas de problèmes, mais au retour…

A queques vingt mètres où Claude s'est envolé en avril dernier, heurté par une voiture, Annick et moi sommes allés au fossé. Comme dans un film, au ralenti, sans pouvoir rien faire que tenter de tourner le volant pour rester sur cette route verglacée de neige !

Pas de dégats apparents à la voiture. Nous ? Même pas secoués ni émotionnés, c'était tellement naturel !

Je pars chercher de l'aide à pied et arrive au mini-golf. Une maison neuve, je sonne, et demande à téléphoner au garage en expliquant ma situation.

Un monsieur bien aimable me dit d'entrer, puis décide : " Et puis non, je vais essayer de vous dépanner. Il me suit, et nous voilà autour de la voiture. Il fait signe à un automobiliste de nous prêter secours… malheur, celui-ci freine, et vlan, comme nous, dans le fossé !

Même position, presque à la perpendiculaire au talus, sur une petite rigole pour l'écoulement des eaux.

Nous le tirons d'abord de sa fâcheuse position ; il nous aide à son tour, à l'aide d'un autre conducteur qui s'est arrêté, et nous voilà repartis à la queue leu leu, tous en première, enfin je le suppose !

Et je crois que c'est le deuxième carnet que je termine sur cette histoire de voiture. Que n'ai-je écouté les conseils de Jean-Yves ! A suivre

Partager cet article
Repost0
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 17:46

Année 85 ! Que nous réserve-t-elle ?

2/2/85

 Nous remettons calmement notre maison en ordre.

Nous étions heureux de ces quelques jours passés ensemble. Si la digestion s'effectue bien pour ces 17 estomacs, alors nous pourrons recommencer.

3/3/85

2 jours pour ranger notre intérieur en bons conservateurs, ce n'est pas beaucoup. Surtout qu'Annick est à moitié handicapée par sa fracture à l'épaule.

4/1/85

Reçu nombreuses lettres de vœux de bonne année. Va falloir répondre, mais c'est un plaisir.

6/1/85

Je m'occupe des squames et il y en a par ce temps froid.

20h30 – Apprenons que Philippe, le fils de Jeannot et Odette a été gravement blessé dans un accident de la route, avant le premier de l'an.

8/1/84

Nouvelles de Pépé : ça va mieux. Il nous étonnera toujours !

Annick passe à sa deuxième séance de rééducation.

9/1/85

Il paraît que j'écris des cartes de vœux mélancoliques ! C'est Annick qui le dit, donc c'est vrai !

D'où la conclusion : ta retraite est triste…!

D'où réponse : ce monde où nous vivons est un monde vivant, tantôt gai, tantôt triste, éternel et nouveau !

10/1/85 :

Neige sur Fort-Bloqué… mais déjà fondue au moment où j'écris ces lignes.

Hier Annick a poursuivi sa rééducation à Plöemeur où la neige fondue rendait la marche difficile.

Aujourd'hui, nous allons au Rallye, puis Annick prendra sa quatrième séance de kiné.

Les jours allongent imperceptiblement !

à suivre bonjour à tous Papynet06-57Ancien Saint-Martin

Partager cet article
Repost0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 07:03

28/12/1984

Souvent femme varie ! Ce n'est pas vrai bien sûr… ces hommes sont des menteurs !

29/12/84

Morgane, Erwan, Patrick et Mannick sont à table pour le petit déjeuner. Il paraît qu'ils ont eu trop chaud pour dormir, signe que la maison est bien isolée.

Bandage d'Annick enlevé après quinze jours. Mais elle n'a pas fini d'avoir mal et dix séances de rééducation seront nécéssaires, plus radio, plus…

31/12/84

Maux de tête, gare aux mélanges. Que ce " cynique estomac qui nous ordonne de boire et de manger " me laisse en repos ! A moi de m'entendre avec lui !

Note actuelle : le problème d'estomac est-il résolu aujourd'hui ?

Papynet

Partager cet article
Repost0
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 06:53

Titre : Premier accident de travail !

Quatre semaines seulement que je travaille manuellement, et patatras, j’ai mon premier accident de travail. Ce sera le dernier dans cette entreprise.

Le croquis ci-dessous représente un tremplin  sur lequel nous venions de « jucher » un rouleau de câble… qui bascule et moi en même temps.

Je tombe sur le dos, je n’attends pas le pire, je roule sur le côté, et me retrouve vivant à côté du câble. Comment ne m’est-il pas tombé dessus ? Je l’ai su plus tard.

Le contremaître polonais d’uneOuf.jpeg force herculéenne, le voyant basculer,  l’a retenu quelques fractions de seconde, ce qui m’a permis de rouler impulsivement sur le côté. Je suis revenu plus tard pour le remercier.

Qui m’a emmené chez le medecin, je ne m’en rappelle pas. Par contre j’avais mal et j’ai obtenu un arrêt de travail pour me remettre en forme.

 

 

Peu après, mon père réussit à me faire embaucher comme auxiliaire au bureau de poste, à Morlaix. Je ne m’attendais pas à y rester près de quarante-deux ans !

à suivre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Wading
  • : Histoire romancée, peu différente de notre Histoire moderne, mais tout s'accélère : les petits chefs ont remplacé les rois, les religions perdurent mais se battent entre elles,l'argent est roi, la caisse est vide, mais la distribution de milliards n'a jamais connu un tel essor !
  • Contact

Recherche