Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 09:26

Il me semble avoir un problème ?

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 07:14

7/9/1984

Hier, tout le monde se penchait sur la nouvelle machine à coudre d’Annick ; Mikaël était inquiet pour son pantalon qui servait de champ d’expérience : raccourcissement.

Moi, j’ai pris la patée au ping-pong contre Stéphane

7/9/1984inconnu--2-.jpg

Nous allons à Rennes, à l’enterrement de Roger Delaunay, cousin germain d’Annick : 53 ans ;

Nous irons ensuite à Morlaix, où va se poser le problème de mon père.

 

Réflexions 24 septembre 2013  : Tout s'est bien passé pour le pantalon de Mickaël !

Roger n'a pas été gâté par l'existence. Et l'état de mon père va nous poser des problèmes.

 

Bonne semaine à tous. Papynet

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 10:06

3/9/84

Lundi matin, 8 h 30 :

Tout est calme, tout le monde dort. Seul, je suis seul…avant les premiers bruits familiers de la matinée.

Patrick dort dans la détente, avant d’aller chercher la mère de Mannick au Pouldu. Il me semble que Mamie et lui se sont couchés tard hier soir, car moi j’étais comme d’habitude au lit à 20h30.

Ils avaient beaucoup de choses à se raconter, où une émission de télé intéressante ?

Allez, ça bouge, j’entends un bruit !

Mardi 4/9/84 :

En effet, mère et fils ont tardivement bavardé et je trouve cela très bien. Parfois les enfants ont envie de parler avec leurs parents, parfois seuls avec l’un d’eux, c’est normal. Entre adultes !

Reverrons-nous ce soir Jean-Yves et sa famille ? Avons-nous conquis Lauréline ? Connaîtrais-je aussi ses empreintes sur les vitres ? Allez, tournons-nous résolument vers l’avenir ! 

5/9/84

Jean-Yves est dans nos murs pour deux jours. Nous a payé à boire et à manger à Euromarché. Nous étions contents d’être ensemble.

Ensuite, l’école pour Mikaël et Stéphane. Ce n’est pas la joie !

6/9/84 :

Jean-Yves a profité de son séjour pour louer un appartement en montagne pour février 85.

Réflexion 2013-09-19 :

Je me rends compte que sur ce blog, mon début de retraite se déroule si lentement, que je ne verrais jamais la fin !!!

0806110042.jpg

 

A suivre

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 10:05

29/8/1984

Hier nous eûmes la visite de Denis. Nous avons passé une très bonne après-midi ensemble, trop courte hélas, car Denis travaille la nuit.

Téléphoné à Morlaix. Pépé va mieux, d’après Mithé et Marcel qui sont là-bas en ce moment.

31/8/84

Je me souviens d’avoir été battu au ping-pong à Noirmoutier par Stéphane. Nous allons donc assister dans le futur à des matchs acharnés et passionnants sous le signe du fair-play, enfin, je l’espère.

1/9/84

Philippe et sa petite famille sont chez nous pour le week-end. Nous venons de terminer un yam.

2/9/84

Deux proverbes :

«  Secret de trois, secret de tous ! » et «  Ce qui est écrit, est écrit ! »

Je n’oublie jamais que c’est pour le plaisir d’écrire et pour entretenir la forme que je tiens ce carnet.

Raconter au jour le jour les faits les plus importants et les plus journaliers de notre existence me facilite la tâche. Les sujets et leurs réponses sont tous trouvés un jour ou l’autre.

Si ma mère m’écrivait régulièrement à Paris chaque semaine en 1943/44, est-ce qu’elle ne pensait pas être utile ? En fait, ces lettres qui m’apportaient des nouvelles de Morlaix, même si elles se ressemblaient toutes, m’ont été d’un grand secours moral. Et j’ai toujours répondu.

Pépé signait toujours «  papa Pierre » !

Pour Floris

Demain matin, nettoyage des vitres. Si Floris lit ces brouillons plus tard, il saura que je connais ses empreintes par cœur !

à suivre

102

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 07:02

Le Présent, le passé, l’avenir

 

Le présent : 1er septembre 2013

Deux défaillances, la première d’ordinateur et la seconde physique, ont interrompu mes activités. Je les reprends avec plaisir. Les bloggueurs familiaux ou amicaux me comprendront facilement !

 

Le passé :

 

 

28/8/1984 Mon père est toujours alité à Morlaix. En plus de sa crise de zona en avril, il a eu une sciatique, et maintenant un tassement des vertèbres (l’ai-je aussi, en 2010 ?) Comment pourra-t-il dans ces conditions venir à Fort-Bloqué ?

 

L’avenir :

Nul ne le connait, alors, prends bien soin d’aujourd’hui. C’est pourquoi je termine, un peu de repos me fera du bien. Bonne semaine. Papynet

10 IM000174

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 17:43

 

10 IM000174

 

Partager cet article
Repost0
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 10:22

Week-end du 15 août très chargé au Fort-Bloqué.

16/8/19841009190108-copie-1.jpg

Annick se rend chez le docteur, et n’aime pas y aller. Après, cela ira mieux.

Pour le week-end, 42 repas et 10 petits déjeuners.

Vive les mamies… et les papys de la côte !

Heureusement, il y a eu un coup de main de la part de chacun, et l’ambiance était excellente

17/8/84

Hier, nous avons dîné chez Patrick et Mannick. Les enfants nous attendaient à l’entrée du camp, et notre entrée fut fort remarquée car ils nous ont accueilli par une chorale très réussie.

Nous étions très contents de cette soirée.

Nous semblons retrouver un équilibre que nous avions perdu en début de retraite ; Mais…un ménage n’est-il pas toujours à faire et à refaire ?

Demain, départ pour Noirmoutier.

 

27/8/1984 :

Martine a dit à Noirmoutier : “ Il vaut mieux ne pas écrire, comme cela il n’y a pas de traces ! ” Mais :

Nous oublions l’écriture et lorsqu’il faut l’utiliser l’on ne sait plus rédiger.

Alors j’écris pour conserver la faculté de m’exprimer, même à contre sens parfois.

 

J’écrirai et j’écrirai encore ! Sans écriture, pas d’Histoire.

A Noirmoutier, nous avons passé de très bonnes vacances. Nous recommencerons.

À suivre

Partager cet article
Repost0
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 07:19

15/8/1984

J’ai loupé une taupe qui «  travaillait », mais sous mon crâne, ça travaille aussi et j’ai mal !

Depuis le 8, nous avons assisté à l’enterrement de tante Louise, retrouvé les cousines et cousins Anette, Yvette, Louis et Yvon, et passé quelques jours avec André et Janine, Micheline et Mémé.

Pèlerinage à Sainte-Gauburge, que de souvenirs évoqués. Je comprends cela très bien. Si j’allais à Plounévez-Quintin (22) où j’ai vécu entre 4 et 9 ans, il en serait de même. 55 ans ont passé par dessus

Dimanche dernier, visite du barrage de la Chapelle-Erbrée. Retenu surtout ce petit canot fabriqué avec des fûts vides qui semblait être un descendant de Robinson Crusoë !

À suivre

 

06-57Ancien Saint-Martin

 

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 07:19

30/7/84 :

C’est un été chaud 1984, nième vague estivale.

 35 repas, neuf petits déjeuners.

Restent en notre compagnie Morgane et Erwan. Cela va nous changer de Mikaël : moins de yam , moins de longues promenades.

Mais, nous allons découvrir autre chose ensemble !

1/8/1984 :

Hier, nous avons récupéré le gilet de sauvetage de Stéphane dans un club de voile à Guidel-Plages.

Pas trop de mal avec Morgane et Erwan, mais tous nos travaux manuels sont en panne.

Dans trois semaines, Noirmoutier.

Aujourd’hui, nous sommes invités chez Philippe et Anita.

Claude passe au Fort comme un météore ; ça a l’air d’aller, mais il ne parle pas beaucoup…

2/8/84 :

Très bien reçus à Bannalec, mais nous sommes revenus fatigués, énervés à cause des quatre petits enfants qui sont dynamiques, un peu trop à notre gré ; mais c’est normal pour notre âge, et eux aussi pour le leur !

Aujourd’hui, tour de l’étang du Ter, Annick, moi et Morgane, et Erwan. Puis nous sommes passés à l’aérodrome de Lann-Bihoué, où nous avons vu l’arrivée et le départ de l’avion pour Paris.

Photos, haro sur le photographe : “ La critique est facile, l’art est difficile ! ”

Ceci étant écrit et répété depuis longtemps, je vais essayer d’améliorer mes prestations !

4/8/84 :

Réveillé de bonne heure, je pense à nos problèmes futurs : mon père, il faudra, après notre séjour à Noirmoutier, trouver une solution, soit le ramener ici, soit ailleurs, mais où ?

Trop de problèmes de santé pour nous aussi, mais nous en sommes tous là, nous les retraités, à la merci de ces hommes de la science…

5/8/84 :

33 repas, 11 petits déjeuners, la vie aujourd’hui, le bruit…et demain nous deux avec le silence, enfin, si l’on veut !

Morgane et Erwan partent en camping au Pouldu.

6/8/84 :

Pas mécontent d’écrire, même des “ brèves ”. Ma main garde ainsi l’habitude d’aller aussi vite que mes idées, et m’évite de garder en tête, tout ce qui trottine dans ce lieu que l’on appelle le cerveau.

C’est écrit sans lunettes, et ce ne me semble pas toujours horizontal

Patrick, Mannick, Morgane et Erwan, nous quittent pour le Pouldu. Nous avons passé quelques jours très agréables ensemble. Nous nous reverrons sûrement cette semaine.

Et maintenant, travaux manuels : la poutre, suite et fin ! Et aussi les vitres…

8/8/1984 :

Décès de tante Louise. Nous irons à l’enterrement à Rennes.

Hier soir, nous étions au Pouldu où Patrick campe avec Mannick, Morgane, Erwan, Marjolaine et Antoine.

J’ai raté d’un cheveu une taupe qui «  travaillait » !

À suivre

Ile-aux-moutons-2-DSC_0045.JPG

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 07:13

11-57échaugette

23/7/1984 :

Claude s’est levé ce matin à 5 heures. Il est maintenant au boulot à Carnac (9 h )

Il est, semble-t-il, remis de son accident, dans lequel, le conducteur de la moto tamponneuse a été impliqué à 100%

 

25/7/84 :

Politique : j’écoute ce matin, à 7 h 45, Lecanuet qui radote au poste, n !importe quoi !

Fabius fera-t-il mieux que Mauroy ? Pour le moment, il est plus calme que ce dernier qui commençait à s’énerver sérieusement contre la droite.

En fait, il a été piégé par la droite. Ils l’ont eu à l’usure, par l’ironie, la calomnie… Il a voulu répondre, mais, à ce jeu-là, ils sont plus forts.

Nous sommes allés à l’étang du Ter, Annick, Mikaël et moi.

Annick s’est assise à l’ombre pendant que nous faisions le tour du lac. Promenade calme, agréable, peu de promeneurs,  trop au gré d’Annick, Mais c’est très bien ainsi.

26/7//1984 :

Hier, en compagnie de Mikaël, nous avons effectué une promenade le long de la Laïta. Superbe panorama, mais regrettable qu’il ne soit pas accessible à tous. Ceux qui ont des difficultés à marcher, les anciens par exemple ou les handicapés en sont exclus, à cause des côtes, des descentes, ou autres obstacles qu’il faut franchir.

Travail manuel : je m’occupe du poteau sous la véranda.

27/7/1984 :

L’augmentation de la taxe téléphonique de 16 centimes (75 centimes l’unité de base ) me donne envie de ne plus téléphoner que pour les cas urgents.

Noté dans mes lectures :

«  Les ingrédients du larmoyant bourgeois, sont le malheur, l’ordre des choses, la bonne conscience et l’argent.

Il est très bien représenté par un Sedaine dans la littérature, et un Greuze dans la peinture, l’un et l’autre à la veille de la Révolution Française qui marque la victoire et le début du règne de la bourgeoisie ».

Vrai ou faux ?

À suivre

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Wading
  • : Histoire romancée, peu différente de notre Histoire moderne, mais tout s'accélère : les petits chefs ont remplacé les rois, les religions perdurent mais se battent entre elles,l'argent est roi, la caisse est vide, mais la distribution de milliards n'a jamais connu un tel essor !
  • Contact

Recherche